Merci de votre visite - Vous souhaitez laisser un mot...


 
Les messages :

Le 26/11/16 par oldcaptain2 :
Merci pour cette page d'histoire héroique de nos marins pendant la grande guerre. Si cela peut vous interressez, j'ai scanné des photos et un carnet de captivité appartenant à mon arrière-grand père maternel qui a vécu la tragédie du Mariotte et des années de captivité qui ont suivies. voici l'adresse du site ou vous pouvez continuez l'histoire de ces marins capturés par les Turcs.http://www.europeana1914-1918.eu/nl/contributions/7062
Le 12/8/15 par Christine :
Bonjour,

je laisse ce mail en mémoire de mon grand-père, Georges, Jules, Rémi BURVENIQUE, décédé en 1949 et blessé le 7 octobre 1915 sur le vapeur AMIRAL AMELIN. Partie à sa rencontre, je suis heureuse de voir la photo de ce bateau sur lequel il a risqué sa vie à l'âge de 32 ans.

Sa petite-fille, Christine.
Le 3/12/14 par Lecourt :
Bonjour, on grand-père était télégraphe sur le Jupiter. J'ai une photo de groupe de l'équipage "en guerre 14-16]".
je peux vous la transmettre par email... donnez-moi une adresse.
Merci pour ce site.
Le 24/5/14 par Dutrieux :
bonjour
Le 24/05/2014 par Jean Dutrieux
Mon père Dutrieux Vincent était matelot mécanicien sur le sous-marin Le Mariotte, mais je trouve pas sur la liste de l'équipage en date du 25 et 26 juillet 1915, alors qu'à ma connaissance il a été interné en Turquie de 1915, libéré en 1919,je souhaiterai savoir comment ce fait-il qu'il ne figure pas sur la liste.
je vous remercie d'avance de bien vouloir me renseigner.
Le 21/5/14 par geochauvet :
mon grand-père paternel était matelot de 2e classe sur le sous-marin "gorgone". Il a participé au blocus de l'Adriatique à Brindisi en 1917.
J'ai en ma possession toute sa correspondance écrite et quelques clichés. Si quelqu'un possède des documents, surtout des photos, concernant le "gorgone", je serai heureux de les partager avec les miens.
Le 10/1/14 par icolcad84 :
Site tres interessant concernant l'histoire de la brigade des fusiliers marins et leurs opérations
Une interrogation demeure pour moi , comment avoir la liste des marins composant les régiments donc bataillon au départ en octobre 1914
Merci pour ces hommes qui ont affrontes des conditions terribles impensables de nos jours
Le 30/12/13 par forestier :
Je n'étais jamais tombé sur ce site.Félicitations. L'histoire y est précise. Je pense que dans la région de Dixmude et Nieuport, dans les champs, ne fleurissent pas que des coquelicots mais que bien souvent des pompons rouges s'y mêlent.
Un ancien fusco.
J.louis
Le 11/11/13 par NOEL Terry :
Bonjour,

En ce 11 novembre, j'ai une pensée pour mon arrière grand-père, ROUSSEAU, membre du chalutier "Ginette", coulé par une mine? sous-marin? en mer Egée au départ (je crois) de Corfou.
Si des personnes ont une photographie de ce chalutier ou des informations. Merci d'avance.
Le 7/11/13 par Isabellecolmant@icloud.com :
Comment savoir de quel bâtiment était débarqué un mécanicien de la flotte affecte au 1 brigade ou régiment des fusillers marins et mort le 2 novembre 1914 à dix mode
Merci
Le 5/6/13 par Bohée Alain :
Bonsoir,
Recherche photo(s) du patrouilleur auxiliaire "Sardine"
Le 10/12/12 par Alain Croce :
Bonsoir,
La photo du Nord Caper n'est pas quand il était aviso en 14/18 mais le montre quand il avait été sais par la Kriegsmarine en 1940/1945.
Cordialement
Alain Croce

PS : si vous voulez corriger, j'ai une photo en 1916.
Le 25/4/12 par norby :
trés ému: mon grand père paternel était cannonier sur la marguerite VI; j'ai sa photos avec l'inscription sur son béret!
Le 3/2/12 par LOURS :
Bonjour à tous..

Quelqu'un évidement sérieux ! ) peut il
me renseigner, sur l'existence ou pas,
et après 1925 ! je répète après 1925
d'unités ( quelque soit leur taille ) de
CANONNIERS-MARINS
à part le livre de Jean Mauclère ..il y a t'il
eu des ouvrages qui ont traité ( ne serait-ce que partiellement ) de ce thème ?

Qu'était il inscrit sur les rubans de bachis
de ces canonniers-marins de 1914 à 1920 ?

Soyez remerciés par avance

Salutations



Le 31/12/11 par devienne joel :
je trouve très domage que vous ne parliez pas du croiseur auxilliaire "La SAVOIE" touché dans les combats des dardanelles et qui à permis de sauver des milliers de soldats, grace au courage de ses marins!
merci

Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement